Menu Content/Inhalt
Exemples Version imprimable Suggérer par mail

Exemples de mise en sécurité

Premier exemple

Reprenons l'exemple que nous avons pris sur l'article des petits trucs pour bricoler en sécurité.

Le schéma est le suivant :

schema electrique 1

Premier travail sur cette distribution 

A la lecture du schéma, nous allons supposer que nous allons changer un radiateur de la partie nord de la maison.

Nous devons couper le départ vers le chauffage et le séparer. Le premier réflexe serait de couper le N°12. Or celui-ci est bien un disjoncteur mais pas un sectionneur, donc ça ne marche pas. Et plus haut, nous n'avons que le disjoncteur EDF qui est sectionneur. Nous devons donc couper celui-ci. Il n'y a pas d'autre choix. Le seul départ n°12 ne peut assurer de fonction de sectionnement et ne nous garantit donc pas la séparation.

A moins que ...

Eh oui, rappelez-vous si le disjoncteur n°12 répond aux exigences de la norme NF C61-410 et/ou NF C 61-440 (en clair si cette norme est inscrite sur le disjoncteur), il peut être considéré comme sectionneur. Ce sera le cas pour les disjoncteurs récents.

Deuxième travail sur cette distribution 

Nous allons maintenant prendre le cas où nous voulons ajouter un départ Prises de courant vers le garage par exemple. Pour garder la logique du tableau (et éviter des ennuis entre autres de confort), nous allons donc créer le départ n°13 à côté des départs 4 à 7 qui concernent les prises de courant, soit en aval de l'interrupteur différentiel n°2. Le schéma final sera donc :

schema electrique 2

Pour cela, nous devons séparer au niveau des disjoncteurs prises. On ouvre donc l'interrupteur général prises,mais celui-ci n'est pas sectionneur et il n'y a pas de norme spécifique pouvant le faire considérer comme tel. Ici, nous n'avons pas le choix, il faut séparer au niveau du disjoncteur général. Si vous émettez des doutes à ce sujet, n'hésitez pas à nous en faire part sur le forum. C'est toutefois la seule méthode valable.

Deuxième exemple

Nous prenons un autre exemple, cette fois-ci avec des sectionneurs à fusible (c'est ce qu'on appelle souvent des porte-fusible). Le schéma est donc le suivant :

schema electrique 3

Et nous allons faire les deux exemples de travaux comme ci-dessus.

Premier travail sur cette distribution 

A la lecture du schéma, nous allons supposer que nous allons changer un radiateur de la partie nord de la maison.

Nous devons couper le départ vers le chauffage et le séparer. Le premier réflexe serait de couper le N°12. Or celui-ci est un sectionneur (pour un porte-fusible ou un ancien fusible à porcelaine, ce serait pareil), nous ne pouvons donc le couper en charge. Nous n'avons qu'un moyen, couper l'interrupteur général N°3 pour enlever la charge (on aurait pu couper le disjoncteur général, mais celui-ci suffit, alors pourquoi s'en priver !), puis le sectionneur n°12.

Nous pouvons par la suite refermer l'interrupteur N°3, nous garderons notre séparation grâce au sectionneur. Mais si nous faisons cela, il faudra penser, à la fin des travaux, à recouper l'interrupteur N°3 avant de refermer le sectionneur 12, car si un sectionneur ne peut couper en charge, il ne peut également être fermé sur une charge.

Deuxième travail sur cette distribution 

Nous alons maintenant prendre le cas où nous voulons ajouter un départ Prises de courant vers le garage par exemple. Pour garder la logique du tableau (et éviter des ennuis entre autres de confort), nous allons donc créer le départ n°13 à côté des départs 4 à 7 qui concernent les prises de courant, soit en aval de l'interrupteur différentiel n°2. Le schéma final sera donc :

schema electrique 4

Pour cela, nous devons séparer au niveau des sectionneurs prises. On ouvre donc l'interrupteur général prises,mais celui-ci n'est pas sectionneur. Ici, nous n'avons toujours pas le choix, il faut séparer au niveau du disjoncteur général.

N'hésitez pas à soumettre vos schémas d'exemple sur le forum